+33 6 50 51 32 59

Qu’est-ce que l’échauffure du bois, ou échauffement du bois ?

Pour l’industrie du bois, l’échauffement, ou échauffure, est un véritable cauchemar !

Il est le résultat manifeste d’une contamination par des champignons lignivores qui poussent, s’introduisent et se multiplient jusqu’au cœur de l’arbre.

Ce processus commence généralement par les extrémités exposées et vulnérables du bois (coupe, arrachements d’écorce…etc).

Parmi ces champignons figure le « Champignon violet du hêtre » (Stereum Purpureum), qui altère notamment l’aspect et la dureté de ce dernier, compromettant ainsi son usage dans la construction ou le mobilier.

En 1929, le sujet était si sérieux que l’administration des eaux et forêts (Ministère de l’Agriculture) publia un bulletin consacré aux précautions à prendre pour l’éviter.

L’échauffure : des qualités esthétiques recherchées !

Pour les objets d’art confectionnés à partir de bois, il s’agit bien là d’un défaut se muant en une qualité très recherchée pour ses particularités esthétiques variées et inattendues !

Par conséquent, il n’est pas rare que l’échauffure soit délibérément provoquée dans ce but précis avant d’être stabilisée.

L’échauffement du bois prend plusieurs mois.

La plupart des champignons lignivores prolifèrent à l’aide de spores dès la fin de l’été et durant l’automne. Le développement se poursuit en hiver, et les premier effets peuvent se constater au printemps suivant !

Suivant l’essence de bois et les espèces de champignons, les « dessins » formés sont très différents.

Ainsi, le frêne présente principalement une échauffure adoptant un coloris marron-ambré qui peut évoquer des ailes de papillons, des flammes, des zébrures, des tâches ou des coulures dorées… Comme ci-dessous :

échauffure

Bol en bois de frêne échauffé. © miroKo®

Le bois de hêtre, comme le bouleau, présenteront pour leur part des dessins caractéristiques évoquant l’encre noire :

échauffure bois

© miroKo®- bois de bouleau échauffé.

Vous trouverez chez miroKo® de nombreux objets en bois échauffé.

Il s’agit dans ce cas d’un processus entièrement naturel imputable aux champignons lignivores (et non d’une teinte artificielle).

Cet article vous intéresse ?

Cet article vous intéresse ?

Souscrivez à la Newsletter !

Votre inscription a été effectuée. Merci.

Pin It on Pinterest

Share This